• Mon collocataire

    Au fur et à mesure que j'écris, je me rends compte que je me fixe sur cette relation amoureuse et que j'oublie complètement de vous parler de tout le reste. Je vais vous parler dans cette rubrique de tous ceux que j'ai l'occasion de cotoyer depuis que je suis en Italie.

    Première personne que j'ai l'occasion de voir tous jours et que je peux pas me sentir, c'est mon collocataire. Rien qu'à sa tete, on peut deviner que c'est un gars louche. Et là vous me demanderez : "mais pourquoi se mettre en appart avec lui si tu ne pouvais pas te le sentir??". Et là je vous réponds que quand je suis arrivé en Italie, j'étais un peu dans la galère vu que je n'avais aucun endroit où dormir à part l'hotel. Rien que la première semaine, j'ai dépensé 200 euros rien qu'en payant mes nuits à l'hotel. J'ai eu le temps de changer une fois d'hotel en une semaine. Le premier était pas top et le second s'était déjà un peu plus la classse. Bref il fallait que je trouve un appart au plus vite si je ne voulais qu'à la fin du mois je me retrouve avec plus un sou en poche. Et ce n'est pas faute de ne pas avoir chercher avant quand j'étais en France, mais j'avais pas la possibilité de me déplacer (60 euros de billet de train à chaque fois que je voulais visiter un appart ça faisait un peu cher). Et puis les premiers appart que j'ai eu l'occasion de visiter (pendant la semaine où je vivais à l'hotel), ils ressemblaient plus à des poubelles qu'autres choses (les gens sont des gros dégueulasses, et en plus ils ont meme pas honte)

    Puis un jour, tout en me promenant dans les couloirs de l'université je tombe sur une annonce d'un gars qui cherche un colloc pour un appart apparement sympathique. Je téléphone et mon futur colloc me dit qu'il y a quelqu'un déjà sur le coup. Pas de problème, je te prouverai que je suis mieux que lui. Rendez-vous un dimanche aprés-midi. Visite des lieux et je trouve que c'est un bel petit appart ( au premier étage un peu retiré du centre) meme si c'est pas le grand luxe non plus. Le loyer me satisfait et ma chambre est pas trop mal (chambre assez grande avec balcon). Je fais le pressing pour obtenir ce que je veux, je dis oui à toutes ses conditions et l'affaire est dans le sac. Problème : l'appart est libre qu'à partir du 1er novembre  car en ce moment il y a un allemand qui habite et on est le 4 octobre (pendant le temps j'ai trouvé un autre appart pour dépanner mais j'aurais l'occasion de vous parler de mon premier colloc dans une nouvelle page de cette rubrique).

    Mon collocataire est vraiment un gars trés étrange. A première vue, on dirait pas. Quoi que si on regarde de bien près!!! Je vous le présente : il s'appelle Giangiacomo, il a 32 ans (je crois, sinon plus), célibataire, et il est pédiatre. Son truc, c'est de sortir avec des fillettes de 16 à 22 ans maximun (vu son age pour lui ce sont des fillettes). Il se croit le plus beau de la terre et fait très attention à son apparence. C'est pour cela qu'il fait de la musculation mais malheureusement pour lui, ses efforts sont inutiles meme si il prend un paquet de produits tels que la créatine (pour donner un exemple). Dernierement il a acheté aussi les électrodes que l'on se met au niveau des abdominaux pour se muscler sans faire d'efforts. Toutes les filles disent qu'il a un regard charmeur et effectivement il en joue beaucoup. Il est hyper sur de lui et quand il se plante et ben moi je me marre pendant un bon moment. Il dépense tout son argent pour voyager et il a une copine à peu près aux quatre coins de la terre : une à Cuba, une en Lituanie, une à Paris (ne me dites pas que meme les françaises succombent à son charme!!!). Entre toutes, c'est la lituanienne dont il fou amoureux mais seul problème, c'est déjà d'une qu'elle habite en Lituanie et de deux qu'elle n'a que 16 ans (ça fait pas trés sérieux pour un pédiatre qui est censé s'occuper des enfants). Quand on sait tout ça, mon pauvre collocataire perd de toute sa crédibilité. De plus il n'est pas rare de voir trainer un seringue dans la salle de bain (????). Et le pire c'est qu'au bout d'un verre de bière, il est complètement saoul et il le fait meme pas exprès. Le plus ridicule, c'est qu'il a une SMART comme voiture (c'est super pratique pour se garer entre deux poubelles mais pour la drague...)

    Bref, à part ses yeux charmeurs, c'est un gros nul (et c'est pas par jalousie que je dis ça car j'ai rien a lui envié). Dernière annectode sur lui et après j'arrete : sa dernière petite amie était une fille de 18 ans qui habite la meme ville et qui était noire (je précise car en italie les noires sont souvent associées aux dames qui offrent leurs corps pour une certaine somme d'argent). Je l'ai vu souvent à l'appart et à chaque fois pour peu de temps. Elle mangeait, ils allaient une demi-heure dans chambre, ils sortaient de la chambre et ils partaient tout de suite après (ça met le doute, non?). Quand il m'en parlait, il était fier de lui car il se vantait de l'avoir dépuceller. Sauf qu'un jour, il rentre malheureux à la maison. Pourquoi?? Vous voulez savoir?? Eh ben voilà la raison : il venait de découvrir que sa copine le faisait cocu avec un gars. Mais le cocu à la fin, c'était pas mon colloc mais l'autre gars car ça faisait deux ans qu'il était avec elle. Alors ça c'est vraiment pas de bol pour mon colloc. C'est pas que je souhaite le malheur des gens mais ça lui servira de leçon pour la prochaine fois. Lui qui croyait etre le Don Juan de ces dames, aujourd'hui se retrouve etre un looser. Moi depuis, dès que je le vois, je rigole interieurement.


  • Commentaires

    1
    Tschok
    Mercredi 31 Mars 2004 à 14:23
    correspondance transalpine
    La vita e belle à c'que j'vois. Ton colloc est un latin lover, ta copine te fait l'coup de l'amour impossible. Il te reste les monuments historiques. Téou en Italie?
    2
    Mardi 1er Février 2005 à 19:19
    Johan
    va avoir l'air vachement bien dans ses baskets ton colloc si il voit que tu te fous de lui ;-) euh... ça a des baskets, un italien ? bon ben vu que je ne le connais pas, je vais l'imaginer ! ah la magie des bloggs ;-)
    3
    johan1 Profil de johan1
    Mardi 1er Février 2005 à 19:21
    baskets
    l'italien peut porter aussi des baskets mais seulement pour faire du sport ou très rarement pour d'autres occasions. Sinon il enfile ses superbes chaussures de ville à bouts pointus en peau de vache. Voilà pour la note culturelle. Je reste à ta disponibilité pour d'éventuelles informations!!!
    4
    la nymphe
    Mardi 1er Février 2005 à 19:29
    information cruciale
    moi j'ai des baskets noires ! :-) merci pour ce point culturel ce fut un véritable honneur pour moi d'en être informé
    5
    la nymphe
    Mardi 1er Février 2005 à 19:30
    euh
    informée
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :